Notre terroir

Un peu de géologie

À une altitude de 120 à 130 m, l’Euzière bénéficie de sols argiolo-calcaires avec des variantes selon les tènements, allant de marnes calcaires plus ou moins caillouteuses, jusqu’à des calcaires tendres, disposés en couches de marnes alternées avec des bancs de calcaires, dont l’origine géologique principale en est le Crétacée Inférieur ou Valanginien.

Alimenté par une pluviométrie de 850 à 1000 mm par an et l’heureuse complémentarité des deux influences climatiques, celle des derniers contreforts des Cévennes au Nord et celle plus au Sud, méridionale et maritime, notre terroir offre des conditions tout à fait intéressantes.

Par l’interaction de tous ces éléments notre vignoble trouve son équilibre, notamment par des amplitudes thermiques bien marquées entre le jour et la nuit en période de végétation, propice à une maturation phénolique optimale des raisins.

Place aux senteurs

Nos vignes se marient à la garrigue, depuis le chêne vert ou yeuse, dont est originaire le nom de l’Euzière, en passant par le pin d’Alep, et constituent un paysage mosaïque, enrichi de plantes odorantes tels que laurier, genévrier, thym, romarin, marjolaine....
difficile de toutes les énumérer tant est grande leur diversité.
C’est toute une palette de senteurs, trésors accumulés, sources inépuisables où la vigne s’apprivoise pour nous offrir des vins gourmands et pleins de caractère.