de la vigne à la cave

En amont de l’élaboration de chacune de nos cuvées, un travail de longue haleine est mené depuis la plantation de la vigne et son choix de sol, sa situation, pour leur interaction vers un bon équilibre de la vigne.

Tout au long de l’année se succèdent taille, éclaircissage, entreillage, mais aussi de façon régulière labourages et une surveillance accrue de la bonne santé de chaque parcelle pendant la période de végétation avec des traitements respectant l’environnement.

Et quand enfin arrive la période des vendanges, c’est avec une très grande vigilance que sont analysés teneur en sucre, acidité, PH et surtout la dégustation des baies de raisins depuis leur peau, jusqu’aux pépins, dans leurs aspects visuels et gustatifs; le choix du moment opportun de la cueillette étant primordial pour l’aspect organoleptique du vin.

Chaque parcelle est vinifiée séparément afin de respecter sa particularité et permettre au final des assemblages avec un maximum de précision en fonction de la cuvée.

La maîtrise des températures : c’est un point très important tout au long de la vinification ou notre vigilances est sans arrêt aux aguets du moindre écart.

De longues macérations pour nos vins Rouges allant de 26, 30 et jusqu’à une quarantaine de jours, accompagnées de délestages durant la période de fermentation et de 2 remontages par jour pendant le temps de macération, des aérations ou pas : toutes ces interventions étant décidées, pour chacune des cuves, lors de leur dégustations quotidiennes qui se succèdent au fil de la vinification.


Nos vins Blancs sont eux, vendangés de nuit, afin de préserver les raisins d’une oxydation qui détériorerait et la couleur et les arômes.
Après avoir effectuée une macération pelliculaire de plusieurs heures, le "mou" de raisin (jus de raisin avant fermentation) est porté à basse température avant la fermentation, ce qui permet de le dépouiller des bourbes grossières (résidus végétaux). Seules les bourbes fines chargées de matières et d’arômes sont incorporées au jus. Tout au cours de la fermentation, des opérations d’aération sont pratiquées si besoin est.
La phase de fermentation terminée, c’est alors que nous remettons en suspension les lies fines (appelées bourbes fines avant fermentation) dans le vin en cuve, par des brassages et par des bâtonnages, pour celui qui a été entonné en barriques.